LE SOLEIL ERUPTION

Une tache solaire a émis quatre éruptions entre le 12 et le 14 mai


Des scientifiques ont annoncé que deux nouvelles éruptions solaires

avaient eu lieu au cours des derniers jours. Elles s'ajoutent aux deux

précédentes survenues en moins de 24 heures les 12 et 13

 


mai au niveau d'une tache appelée AR1748.

 
 
 
 


En cette année 2013, le Soleil arrive à l'apogée de son cycle d'activité démarré

en 2008. Et l'astre n'hésite pas à la rappeler ! Ces derniers mois, plusieurs

éruptions se sont produites à sa surface mais celles-ci n'étaient rien en comparaison

des évènements survenus ces derniers jours. Depuis dimanche, le Soleil est en proie à

une activité intense localisée au niveau d'une tache appelée AR1748.

Les 12 et 13 mai, cette zone a émis en moins de 24 heures deux éruptions massives classées X.

Il s'agit du plus puissant type d'éruption que peut connaitre le Soleil et c'est la première

fois de l'année qu'un tel phénomène était enregistré. Mais la tache ne semble

pas s'être calmée pour autant puisque deux nouvelles éruptions ont eu lieu, portant

à quatre le nombre total d'éruptions dont trois observées en moins de 24 heures entre dimanche et lundi. 

La plus forte éruption classée X3.2

Selon la NASA, la tache solaire AR1748 mesure environ deux fois la taille

de la Terre et est localisée sur l'extrémité gauche du Soleil qui n'est pas visible

depuis notre planète. Les quatre éruptions ont démarré par une classée X1.7

, suivie d'une plus puissante classée X2.8. Quelques heures plus tard, une encore

plus importante, classée X3.2 est survenue. La dernière a en revanche

été la plus faible de la série, classée X1.2.

Les deux premières éruptions ont conduit à deux importantes éjections de masse coronale (EMC)

mais celles-ci n'étaient pas directement dirigées vers la Terre. Néanmoins,

mercredi, les scientifiques ignoraient encore si une EMC avait également suivi

les dernières éruptions. "Trop tôt pour savoir si une EMC s'est produite.

Si c'est le cas, cela pourrait juste ricocher sur le champ magnétique de la Terre.

Les météorologistes travaillent actuellement dessus", ont expliqué les scientifiques

du Space Weather Prediction Center (SWPC) de la NOAA. 

Une tache bientôt tournée vers la Terre

D'après l'astrophysicien solaire, C. Alex Young du Goddard Space Flight Center,

la tache solaire fera bientôt face à la Terre. "Dans quelques jours,

elle sera suffisamment loin du disque pour que les EMC qui se produiront aient un

impact sur la Terre", a expliqué le scientifique à Space.com. Si la tache reste aussi active

, il n'est donc pas exclu que de nouvelles éruptions se produisent et éjectent des vents de particules vers notre planète.

Ceux-ci présentent un risque pour les astronautes et les satellites se trouvant sur leur passage.

Ils sont également capables de perturber les systèmes de télécommunication terrestres en

entrant en contact avec le champ magnétique de la Terre.

Les scientifiques continuent donc de surveiller étroitement l'activité du Soleil.